5 stratégies pour gérer les données non structurées

Fiabilité
POINTS CLÉS À RETENIR

La gestion des données non structurées est cruciale pour les entreprises afin d'obtenir des informations précieuses, d'améliorer la prise de décision et de renforcer l'efficacité. Des stratégies telles que la compréhension des données, le nettoyage, l'enrichissement, l'organisation et l'utilisation d'outils basés sur des normes peuvent maximiser la valeur des données non structurées.

L’un des principaux défis auxquels sont confrontées les entreprises d’aujourd’hui est d’essayer d’exploiter les données non structurées. Des informations numériques qui ne peuvent pas être stockées efficacement dans des bases de données relationnelles parce qu’elles n’utilisent pas de modèles de données prédéfinis.

La plupart des entreprises accumulent depuis des années des quantités massives de données non structurées, notamment des images, des clips audio ou vidéo, des courriels, des médias sociaux, des documents, etc. Elles sont donc assises sur un trésor de données qu’elles n’utilisent pas à bon escient.

Toutes ces données contiennent des informations précieuses qui peuvent aider les entreprises à prendre des décisions plus éclairées, à améliorer leurs processus et leurs produits et à fonctionner plus efficacement.

Cependant, en raison du volume, de la variété et de la rapidité des données non structurées, les entreprises ont souvent du mal à découvrir les informations dont elles ont besoin pour prendre les meilleures décisions. En outre, la qualité de ces données non structurées n’est pas aussi bonne que celle des données structurées, ce qui signifie que les entreprises doivent les nettoyer et les enrichir pour les rendre utilisables.

Les défis de la gestion des données non structurées

Les entreprises sont confrontées à un certain nombre de défis lorsqu’il s’agit de gérer leurs données non structurées. En voici quelques-uns :

  • Données stockées en silos : chaque département ou équipe collecte généralement ses propres données et les stocke sous différents formats et dans différents systèmes. Cependant, les entreprises devraient stocker leurs données en un seul endroit afin que les employés puissent y accéder rapidement.
  • La qualité des données : Les données non structurées doivent souvent être nettoyées avant d’être organisées. Il peut être difficile pour les entreprises de nettoyer et de préparer des quantités massives de données ; cependant, le nettoyage des données est nécessaire pour tirer le meilleur parti des données.
  • Coût des données : À mesure que les données non structurées des entreprises augmentent, elles doivent les stocker quelque part, ce qui augmente les coûts de gestion des données. Les entreprises devraient compresser leurs données pour réduire le volume de stockage et minimiser l’espace utilisé. Cela permet aux entreprises de gérer efficacement leurs données et de réduire les coûts.

Pourquoi les entreprises doivent-elles gérer leurs données non structurées ?

Les entreprises peuvent utiliser les données non structurées pour analyser les comportements des clients sur les médias sociaux afin d’élaborer des campagnes de marketing plus ciblées, par exemple en identifiant les caractéristiques démographiques des clients qui parlent de certains produits. Les entreprises peuvent également analyser les enregistrements audio des centres de contact pour découvrir des informations marketing.

Une bonne stratégie de gestion des données pour la collecte, l’organisation et l’analyse des données non structurées peut aider les entreprises à accroître leur productivité, car les employés savent où se trouvent les données dont ils ont besoin. Les employés peuvent rechercher ces données facilement car elles sont toutes regroupées au même endroit.

En outre, les entreprises qui utilisent des outils pour analyser les données non structurées en temps réel sont en mesure de détecter rapidement les problèmes critiques et de prendre des mesures pour les résoudre. Enfin, les organisations qui s’assurent que leurs données non structurées sont organisées et à jour sont mieux à même de se conformer aux normes et réglementations en vigueur.

En résumé : Les entreprises qui gèrent efficacement leurs données non structurées peuvent en tirer davantage de valeur et les transformer en opportunités commerciales.

Voici cinq stratégies pour aider les entreprises à gérer leurs données non structurées :

Connaître ses données

Pour gérer efficacement leurs données non structurées, les entreprises doivent d’abord comprendre leurs données et établir une visibilité sur des éléments tels que :

  • la quantité de données dont elles disposent
  • Qui possède les données ?
  • Qui peut accéder aux données
  • L’ancienneté des données
  • Où les données sont-elles stockées ?
  • Quels types d’informations les données contiennent-elles ?
  • Le coût du stockage des données

Cette visibilité est essentielle car les données non structurées sont généralement stockées dans des silos de données, ce qui signifie que chaque service stocke ses propres données audio, vidéo, documents, données d’application, rapports, etc. Si les entreprises ne savent pas de quelles données non structurées elles disposent, elles ne peuvent pas prendre de décisions éclairées sur la manière de les gérer. (Lire aussi : Silos de données : ce qu’ils sont et comment y remédier)

Nettoyez vos données

Les entreprises doivent nettoyer leurs données non structurées avant de les organiser. Les données en double, peu fiables, obsolètes ou inexactes entraînent des données de mauvaise qualité qui altéreront les résultats lorsque les entreprises analyseront leurs données non structurées. Le nettoyage des données non structurées est essentiel pour que les entreprises puissent en tirer le meilleur parti.

Les entreprises doivent utiliser des outils de nettoyage des données (également appelés “data cleansing”) et d’épuration pour se débarrasser des données obsolètes, redondantes, inexactes, incomplètes et/ou non pertinentes. L’élimination de ces données excédentaires permet aux entreprises de trier et d’évaluer plus facilement les données pertinentes dans leurs systèmes. Le nettoyage des données non structurées facilite la manipulation des données par les organisations, car il corrige également les erreurs structurelles et les fautes de frappe.

Enrichissez vos données

L’enrichissement des données améliore la précision de l’analyse des données en combinant les données des organisations avec des données supplémentaires provenant d’autres sources, y compris des sources tierces externes. Cela permet aux entreprises d’accumuler davantage de points de données pour prendre des décisions plus éclairées en améliorant les données existantes. L’enrichissement des données, ou l’ajout de données aux données, permet de structurer les données non structurées, d’en améliorer la fiabilité et d’en accroître la valeur.

Organisez et cataloguez vos données

Pour récupérer rapidement les données dont elles ont besoin, les entreprises doivent organiser et cataloguer leurs données non structurées. Il existe de nombreux systèmes de gestion de contenu basés sur le cloud qui automatisent l’organisation, le catalogage et le stockage des fichiers de données non structurées, ce qui permet aux utilisateurs d’accéder facilement aux données et d’y effectuer des recherches. Comme il s’agit d’une solution facile à mettre en œuvre, les entreprises devraient envisager cette stratégie lorsqu’il s’agit de gérer leurs données non structurées.

Utiliser des outils de gestion des données basés sur des normes

Pour gérer leurs données non structurées, les entreprises devraient choisir des outils basés sur des normes. Elles peuvent ainsi migrer leurs données d’une plateforme à l’autre sans dépendre de fournisseurs spécifiques pour activer cette fonctionnalité. La gestion des données non structurées à l’aide d’outils de gestion basés sur des normes est particulièrement importante si l’on considère que les plateformes et les outils de données sont en constante évolution.

Linda Rosencrance
Technology journalist
Linda Rosencrance
Experte en technologie

Linda Rosencrance est rédactrice/éditrice/auteur indépendante dans la région de Boston. Elle a plus de 30 ans d'expérience en tant que journaliste d'investigation, ayant écrit pour de nombreux journaux de la région métropolitaine de Boston. Elle écrit sur les technologies de l'information depuis 1999 et ses articles sont parus dans des publications telles que MSDynamicsworld.com, TechTarget, TechBeacon, IoT World Today, Computerworld, CIO magazine et d'autres. Mme Rosencrance a été rédactrice en chef d'un site d'actualités technologiques et a géré et édité un blog consacré à l'analyse des données.Elle rédige également des livres blancs, des études de cas, des livres électroniques et…