Fiabilité

Dispositif de Stockage

Points-Clés

Un dispositif de stockage est un composant matériel informatique permettant de stocker et d'accéder à des données numériques de manière temporaire ou permanente.

Qu’est ce qu’un “dispositif de stockage” ?

Un dispositif de stockage est un type de matériel informatique utilisé pour stocker, transporter ou extraire des fichiers de données et des objets. Les dispositifs de stockage peuvent contenir et conserver des informations de manière temporaire ou permanente. Ils peuvent être internes ou externes à un ordinateur, un serveur ou un appareil informatique.

Un dispositif de stockage peut également être appelé un support de stockage ou, des supports de stockage selon qu’il est perçu comme étant discret en nature (par exemple, “un disque dur” par rapport à “de l’espace sur un disque dur”).

Techopedia explique le dispositif de stockage 

Les dispositifs de stockage sont l’un des composants essentiels de tout appareil informatique. Ils stockent pratiquement toutes les données et applications sur un ordinateur, à l’exception du micrologiciel du matériel qui est généralement géré via une mémoire en lecture seule ou ROM séparée.

Les dispositifs de stockage sont disponibles sous différentes formes, en fonction du type de dispositif sous-jacent. Par exemple, un ordinateur standard comporte plusieurs dispositifs de stockage, notamment la RAM, un cache et un disque dur. Le même appareil peut également avoir des lecteurs de disques optiques et des lecteurs USB connectés externe.

Il existe deux types différents de dispositifs de stockage :

Dispositifs de stockage primaires : Généralement plus petits, les dispositifs de stockage primaires sont conçus pour stocker temporairement des données et sont internes à l’ordinateur. Ils offrent la vitesse d’accès aux données la plus rapide. Ces types de dispositifs incluent la RAM et la mémoire cache.

Dispositifs de stockage secondaires : Les dispositifs de stockage secondaires ont généralement une plus grande capacité de stockage et stockent les données de manière permanente. Ils peuvent être internes ou externes à l’ordinateur. Ces types de dispositifs comprennent le disque dur, le lecteur de disque optique et le dispositif de stockage USB.

Brève histoire des dispositifs de stockage

Pour vraiment comprendre à quoi ressemblaient les dispositifs de stockage autrefois et à quoi ils ressemblent maintenant, il peut être utile de se pencher sur l’évolution des dispositifs de stockage en général.

Les premiers dispositifs de stockage étaient des systèmes mécaniques primitifs basés sur des éléments tels que les cartes perforées et, plus tard, la bande magnétique. Ils présentaient le binaire à travers des supports physiques.

Ces derniers sont devenus largement obsolètes avec la création d’autres supports numériques. Tout d’abord, il y avait les disquettes, puis les disques compacts capables de contenir de grandes quantités de données binaires dans des formats numériques.

Parallèlement, les ordinateurs et autres appareils continuaient d’être fabriqués avec des disques durs primaires, où un plateau traditionnel est lu par un bras pour lire et écrire des données.

Finalement, une nouvelle option a émergé appelée le disque à semi-conducteurs ou SSD.

Le Nouveau Paradigme : Les Disques à Semi-Conducteurs et les Dispositifs de Stockage

Les nouveaux disques à semi-conducteurs et dispositifs de stockage stockent les données d’une manière différente des disques durs traditionnels à plateau.

Le stockage à semi-conducteurs implique de faire passer des courants électriques à travers un substrat au lieu d’utiliser un plateau de disque dur tournant. Cela élimine certaines des pièces mécaniques du disque dur traditionnel. Cela rend également le stockage d’informations numériques beaucoup plus efficace.

Les nouveaux ordinateurs peuvent avoir des disques à semi-conducteurs comme périphérique principal. De nouveaux lecteurs flash et clés USB utilisent le stockage à semi-conducteurs pour les périphériques secondaires.

En même temps, les entreprises ont mis à jour leur approche de l’ingénierie des dispositifs de stockage pour des systèmes d’entreprise plus vastes. Des systèmes tels que les conceptions Redundant Array of Independent Disk (RAID) permettent aux entreprises d’utiliser une série de disques pour stocker des informations en “tranches”.

Ensuite, le réseau de stockage (SAN) a évolué, qui relie entre eux des dispositifs de stockage individuels pour fournir du stockage en réseau. Quelque chose appelé “tissu de stockage” utilise la commutation de canal de fibre pour construire un stockage en réseau pour les systèmes d’entreprise.

Stockage en Nuage et Stockage Virtuel

L’une des dernières avancées dans les supports de stockage concerne le cloud et la virtualisation. Avec les systèmes modernes, les utilisateurs peuvent stocker des données de manière virtuelle, plutôt que d’utiliser du matériel physique sur site. Par exemple, Amazon Web Services propose AWS S3, un type de stockage d’objets où au lieu d’être stockées sur des dispositifs de disque dur physiques, les clients stockent des données dans des compartiments virtuels. Ces types d’innovations représentent la frontière vers laquelle évoluent les supports de stockage.

Termes connexes

Margaret Rouse
Experte en technologie

Margaret Rouse est une écrivaine technique primée et enseignante reconnue pour sa capacité à expliquer des sujets techniques complexes à un public non technique et commercial. Au cours des vingt dernières années, ses explications ont été publiées sur les sites Web de TechTarget et elle a été citée comme une autorité dans des articles du New York Times, du Time Magazine, de USA Today, de ZDNet, de PC Magazine et de Discovery Magazine. L'idée que Margaret se fait d'une journée amusante est d'aider les professionnels de l'informatique et des affaires à apprendre à parler leurs langages hautement spécialisés respectifs. Si…