Le Classement des Mains au Poker

Fiabilité

Une main au poker désigne une combinaison de plusieurs cartes détenue par un joueur. On distingue 10 mains différentes au poker traditionnel, qui ont chacune leurs propres forces dans le jeu. La bonne connaissance de ces différentes mains et leurs différentes forces peut vous aider à mieux maîtriser les risques et les mises. Découvrez ci-dessous le classement des mains au poker de la meilleure à la pire, ainsi que quelques astuces pour mieux calculer la probabilité de sa main au poker !

Classement des mains au poker de la meilleure à la pire

Avant de rentrer dans le détail et de vous expliquer le classement des meilleures mains au poker, voici un résumé rapide et quelques exemples de mains :

  • Quinte Flush Royale : As♠, Roi♠, Dame♠, Valet♠, Dix♠
  • Quinte Flush : 9♣, 8♣, 7♣, 6♣, 5♣
  • Carré : Valet♠, Valet♥, Valet♣, Valet♦
  • Full House : Valet♠, Valet♥, Valet♣, As♠, As♦
  • Couleur : As♠, 10♠, 8♠, 6♠, 3♠
  • Quinte : 9♠, 8♣, 7♦, 6♥, 5♠
  • Brelan : Dame♠, Dame♥, Dame♣
  • Deux paires : As♠, As♥, Valet♣, Valet♦
  • Une paire : Valet♠, Valet♥
  • Carte haute : As♠, 10♣, 8♦, 6♥, 3♠

Le classement des mains au poker suivant est valide pour la version traditionnelle qui se joue au Texas Hold’Em et à l’Omaha.

1 – Quinte Flush Royale (« Straight Flush Royal »)

La « Quinte Flush Royale » est une main formée à partir d’une combinaison regroupant les cinq meilleures cartes du jeu de la même couleur : le Dix, le Valet, la Dame, le Roi et l’As. Considérée comme la meilleure main possible au poker, son occurrence est également très faible puisqu’il y a une probabilité de seulement une chance sur 649 350 avec un talon de 52 cartes.

2 – Quinte Flush

La « Quinte Flush » est une combinaison formée à partir de cinq cartes qui se suivent et qui sont de la même couleur. Cette combinaison est considérée comme la seconde meilleure main au poker juste derrière la « Quinte Flush Royale ». Si deux joueurs ont une « Quinte Flush », c’est alors le joueur qui détient la combinaison avec la carte la plus haute qui l’emporte.

3 – Carré (« Four of a kind »)

Le « Carré » est une combinaison formée à partir de quatre cartes identiques de la même valeur (comme 4 Valets par exemple) et une cinquième carte d’une valeur quelconque qu’on appele le « Kicker » (comme un Roi par exemple). En cas d’égalité, le « Carré » avec la plus forte valeur remporte le pot. Le « Carré » est considéré comme la troisième main la plus puissante au poker.

4 – Full House

Le « Full House » est une combinaison formée à partir d’un Brelan (trois Valets par exemple) et d’une paire (deux cartes de la même valeur comme deux As par exemple). En cas de confrontation entre deux « Full », le joueur ayant le brelan avec la plus forte valeur l’emporte, sauf dans les jeux à cartes communes où le gagnant est déterminé par le joueur ayant la plus forte paire.

Également connu sous le nom de « Full » ou de « Boat », la probabilité de rencontrer cette main au Texas Hold’Em et au Stud à sept cartes est assez forte puisqu’il y a une chance sur 38.52 d’obtenir cette main au poker dans un jeu de 52 cartes et une chance sur 9.42 de l’obtenir dans un jeu de 32 cartes.

5 – Couleur (« Flush »)

Une « Couleur » est une main composée de cinq cartes de la même couleur, mais qui ne se suivent pas forcément. Elle peut être composée à partir des quatre couleurs suivantes :

  • les cœurs,
  • les trèfles,
  • les carreaux
  • et les piques.

En cas de confrontation avec un joueur ayant également une « Couleur », le joueur ayant la carte avec la plus forte valeur l’emporte et si cela ne suffit pas, la deuxième, troisième et quatrième carte avec la plus forte valeur peut éventuellement aider à départager une égalité entre les joueurs. Bien que cette main se situe à la cinquième position dans le classement des meilleures mains au poker, elle est assez fréquente avec une probabilité de 3.025% dans un jeu de 52 cartes et 1,76% dans un jeu de 32 cartes, d’après les informations fournies par Wikipédia.

6 – Quinte (« Straight »)

Une « Quinte » est une combinaison composée de cinq cartes qui se suivent dans l’ordre, quelle que soit leur couleur. La Quinte est actuellement la sixième main la plus forte au poker dans la plupart des variantes et notamment dans la variante la plus populaire, le Texas Hold’Em. Il ne faut pas confondre la Quinte, composée de cartes de couleurs différentes, des deux meilleures mains au Poker (la Quinte Flush Royale et la Quinte Flush) qui sont constituées à partir de cartes de la même couleur.

7 – Brelan (« Three of a kind »)

Un « Brelan » est une combinaison formée à partir de trois cartes identiques de la même valeur et à partir de deux cartes quelconques. Par exemple, trois cartes de Dames et deux cartes quelconques forment un Brelan de Dames. Le Brelan est considéré comme la septième plus forte main au poker dans la variante la plus populaire, le Texas Hold’Em. Le Brelan doit être constitué à partir de trois cartes d’une valeur identique. Si des joueurs ont un Brelan, le joueur ayant le plus fort Brelan gagne.

8 – Deux paires (« Two Pair »)

« Deux paires » est une combinaison constituée à partir de deux paires de cartes de la même valeur et à partir d’une carte quelconque. Cette combinaison est considérée comme la huitième main la plus forte au poker et elle est par ailleurs assez courante (probabilité de 4,754 % dans un jeu de 52 cartes). Par exemple, deux Valets, deux As et une autre carte quelconque forment un « Deux paires » de Valets et d’As. Si plusieurs joueurs détiennent un « Deux paires » dans la même main, le joueur ayant alors le « Deux paires » le plus fort gagne.

9 – Une paire (« One Pair »)

« Une paire » est une combinaison constituée à partir de deux cartes de la même valeur et à partir de trois cartes quelconques. Cette combinaison est considérée comme la neuvième main la plus forte au poker. Par exemple, un joueur qui a une main constituée de deux cartes de Valets et trois cartes quelconque forme une paire de Valets.

10 – Carte haute (« High Card »)

Une « Carte haute » est une main qui est caractérisée par l’absence de combinaison particulière et qui est donc composée de cinq cartes d’une valeur quelconque. La Carte haute est donc la carte qui a la valeur la plus élevée dans la main, en sachant que l’As est considéré comme la carte la plus puissante, tandis que le deux, comme la carte la plus faible. Cette main est considérée comme la plus faible au jeu de poker et les probabilités indiquent qu’il y a 50,118 % d’obtenir cette main avec un talon de 52 cartes.

Comment comprendre qui a la meilleure main au poker ?

c-bet au poker

La meilleure main au poker est principalement déterminée à partir du classement des meilleures mains au poker dans l’ordre suivant : Quinte Flush Royale, Quinte Flush, Carré, Full, Couleur, Quinte, Brelan, Deux paires, Une paire et Carte haute. Une Quinte Flush Royale est ainsi plus puissante qu’une Quinte Flush, une Quinte Flush est plus puissante qu’un Carré et ainsi de suite. À partir de là, il suffit ensuite d’identifier la catégorie de la main de chaque joueur et d’utiliser le classement ci-dessus pour les départager.

En cas de confrontation entre plusieurs joueurs ayant une main appartenant à la même catégorie, il faut alors départager les joueurs en comparant les détails de ces mains :

Main Règle de départage
Carte haute En cas d’égalité sur cette main, le joueur ayant la carte la plus haute gagne. Par exemple, si un joueur a une main avec le Valet comme carte la plus haute et qu’un autre joueur a une main avec le Roi comme carte la plus haute, alors le joueur avec le Roi a la main la plus forte.
Une paire En cas de confrontation avec des joueurs ayant une paire, le joueur ayant la paire la plus haute l’emporte. Si plusieurs joueurs ont une paire de la même valeur, on prend alors la valeur de la carte la plus haute pour départager les joueurs, et si nécessaire la valeur de la deuxième et troisième autre carte.
Deux paires En cas de confrontation avec des joueurs ayant deux paires, le joueur avec la paire la plus haute l’emporte. Si deux joueurs ont la paire de la même valeur, on se base alors sur la valeur de la cinquième carte la plus forte pour départager les joueurs.
Brelan En cas d’égalité, c’est le joueur ayant le Brelan le plus fort qui gagne.
Quinte En cas d’égalité, le joueur ayant la carte la plus haute de la suite remporte le lot.
Couleur Si plusieurs joueurs ont une Couleur, c’est alors le joueur ayant la carte la plus haute qui gagne le pot mais, si cela ne suffit pas, il faut alors se baser sur la valeur de la deuxième, puis de la troisième et quatrième carte afin de départager des joueurs.
Full Si deux joueurs ont un full, c’est alors le joueur qui a le brelan avec la plus forte valeur qui l’emporte.
Carré En cas d’égalité entre plusieurs joueurs, c’est le Carré avec la plus forte valeur qui gagne, sauf dans les jeux de cartes communes où c’est le Kicker le plus haut qui départage les joueurs.
Quinte Flush En cas d’égalité entre plusieurs joueurs, c’est le joueur qui a la carte la plus haute qui remporte le pot.
Quinte Flush Royale Il n’y a que seulement quatre combinaisons possibles avec cette main et il est donc extrêmement rare que deux joueurs possèdent en même temps une Quinte Flush Royale, mais si cela devait se produire, il faudrait alors répartir le pot entre les deux joueurs. Il n’y a aucun autre moyen de départager les joueurs pour cette main !

Comment calculer la probabilité de sa main au poker ?

Pour calculer la probabilité de sa main au poker, il convient d’appliquer une formule mathématique qui se base sur le fait qu’un jeu de 52 cartes a exactement 2 598 960 combinaisons différentes possibles.

À partir de là, il convient ensuite de calculer le nombre total de combinaisons différentes pour sa propre main au poker. Le calcul de la probabilité de chaque main est essentiel pour les joueurs dans la mesure où cela permet de calculer la probabilité que les joueurs adverses détiennent également une main forte.

Exemple :

Une Quinte Flush Royale a exactement 4 combinaisons possibles dans un jeu de 52 cartes et la probabilité d’obtenir cette main est donc calculée à partir de la formule suivante :

100 / 2 598 960 * 4 = 0,000154 %

On peut donc ainsi réutiliser cette formule sur d’autres mains telles que la Quinte Flush qui a exactement 36 combinaisons envisageables dans un jeu de 52 cartes et cela nous donne une probabilité de 0,00139 %

.

Tableau des cotes de main au poker

Dans un jeu de 52 cartes :

Nom de la main : Nombre de combinaisons : Probabilité :
Quinte Flush Royale 4 0,000154 %
Quinte Flush 36 0,00139 %
Carré 624 0,024 %
Full House 3 744 0,144 %
Couleur 5 108 0,197 %
Quinte 10 200 0,392 %
Brelan 54 912 2,113 %
Deux paires 123 552 4,754 %
Une paire 1 098 240 42,257 %
Carte haute 1 302 540 50,118 %

FAQ

Quelle est la combinaison la plus haute au poker ?

La combinaison la plus haute au poker est la quinte flush royale. Cette combinaison est formée avec des cartes de la même couleur qui se suivent à partir du Dix jusqu’à l’As (10 – Valet – Dame – Roi et As). Cette main est littéralement imbattable au poker.

Quelle est la paire la plus haute au poker ?

La paire la plus forte au poker est une paire d’As dans la plupart des variantes de poker, et notamment dans le Texas Hold’Em et l’Omaha. La paire d’As bat ainsi toutes les autres paires, y compris la paire de Roi.

Quelle est la statistique d’avoir une quinte flush royale?

La probabilité d’obtenir dans son propre jeu une quinte flush royale est extrêmement faible : 0,000154 %, c’est-à-dire une chance sur 649 350 sur un jeu de 54 cartes. Pour un jeu de 32 cartes, la probabilité est légèrement plus élevée avec un taux de 0,00199 %, soit une chance sur 50 344. La probabilité de rencontrer ce type de main au poker est donc extrêmement rare.

Alexandre Robert
Administrateur de Techopedia France

L'écriture sous toutes ces formes, voici ce qui dirige une partie de ma vie et de mon travail ! A commencer par mes études, à l'EJCAM (Ecole de Journalisme et de Communication d'Aix-Marseille), pour ensuite avoir la chance d'exercer mon métier durant plus de 3 ans au sein de la Presse Quotidienne Régionale des Bouches du Rhône : La Provence et La Marseillaise. Pour compléter mon apprentissage éditorial, c'est vers le web que je me suis par la suite tourné, où j'ai eu la chance de poser mes mots sur les sites de Superprof, Food Spring, Decathlon et bien d'autres…