Comment faire du trading ?

Comment faire du trading ? Quelle stratégie adopter ? Quelle performance espérer ? Découvrez notre guide pour apprendre comment faire du trading. Du budget nécessaire pour se lancer, aux risques en passant par les frais et les différentes stratégies utilisables, Techopedia vous présente son meilleur guide sur le trading.

Qu’est-ce que le trading ?

Le trading est une activité qui se déroule sur les marchés financiers et qui consiste à acheter et vendre des actifs financiers tels que des actions, des cryptomonnaies ou des matières premières dans l’objectif de réaliser une certaine plus-value. Cette activité peut se faire sur le court terme, c’est-à-dire sur quelques secondes, minutes ou heures ou à long terme, c’est-à-dire sur plusieurs jours, semaines ou mois, en fonction des objectifs de chacun.

L’objectif en trading est plutôt simple : Achat bas et vendre haut pour générer des gains !

trading

Le trading est une activité qui peut rapporter, mais qui est relativement complexe. Cette activité qui est plutôt complexe ne convient pas à tous les profils et demande des connaissances ainsi qu’une certaine expérience sur les marchés financiers.

Il existe différents styles de trading, que nous allons vous présenter dans la suite de cet article.

Les différents marchés pour faire du trading

En trading, il y en a pour tous les goûts! En effet, le trading peut se faire sur différentes classes d’actifs, en fonction des préférences de chacun :

  • Le trading sur action : une action représente une part de la propriété d’une entreprise. En achetant des actions d’une entreprise, l’investisseur ou le trader en question devient propriétaire d’une infime partie de celle-ci. Généralement, les traders n’investissent pas sur une action pour devenir propriétaire d’une partie de l’entreprise sous-jacente, mais simplement dans l’espoir que sa valeur augmentera et qu’il pourra réaliser une plus-value. Le cours des actions est fortement influencé par la performance de l’entreprise dans l’économie réelle.
  • Le trading sur cryptomonnaie : une cryptomonnaie est une monnaie numérique qui ne repose sur aucun tiers de confiance. On dit alors que cette monnaie est entièrement décentralisée, comme Bitcoin par exemple. Les cryptomonnaies sont connues pour être très volatiles, à la hausse et à la baisse, ce qui offre de nombreuses opportunités au quotidien pour les traders du monde entier.
  • Le trading sur matières premières : une matière première est une ressource physique que l’on retrouve dans la nature telles que l’or, le pétrole ou le blé. Faire du trading sur des matières premières consiste à spéculer sur les fluctuations de prix de ces différentes ressources naturelles. Le prix des matières premières peut être influencé par des facteurs économiques, environnementaux et géopolitiques.
  • Le trading sur les devises (forex) : le forex est le marché des devises mondiales. En trading, les traders spéculent sur les variations des taux de change entre les différentes monnaies mondiales. Par exemple, un trader peut prendre une position sur EUR/USD afin de spéculer sur la variation du taux de change entre l’euro et le dollar.
  • Le trading sur des produits dérives : populaire en trading, les produits dérivés sont des contrats financiers dont la valeur dérive d’un actif financier sous-jacent, comme une cryptomonnaie, une action, une matière première ou un indice. Les options et les futures sont deux types de produits dérivés qui permettent à un trader de se couvrir ou de spéculer sur la valeur future d’un actif comme une cryptomonnaie ou une matière première.
  • Le trading sur ETF: cette pratique est moins courante en trading, mais correspond tout de même aux objectifs et attentes de certains traders. Un ETF est un fond coté en bourse qui reproduit le plus fidèlement possible le cours d’un indice boursier. Sur le marché, on retrouve des ETF sectoriels (eau, intelligence artificielle…), des ETF géographiques (États-Unis, Europe, France..) ainsi que des ETF distribuant. En trading, les ETF permettent de se diversifier facilement en prenant des positions sur différentes classes d’actifs, thématiques et zones géographiques.

Quel budget pour débuter en trading ?

Le budget nécessaire pour se lancer en trading varie en fonction de plusieurs facteurs :

  • Le type de trading
  • La stratégie utilisée
  • La tolérance au risque
  • L’expérience
  • L’objectif de performance

Autrefois réservé à une élite, le trading se démocratise de plus en plus et aujourd’hui, la plupart des plateformes de trading permettent de prendre des positions à partir de quelques euros, ce qui est très avantageux pour se lancer dans le trading avec un faible capital. Mais cela limite les opportunités, la diversification et les risques que l’on peut prendre au quotidien.

Pour avoir une certaine flexibilité en trading, il est généralement conseillé de se lancer avec au moins quelques centaines d’euros en poche. Le budget de départ n’est pas à négliger. En effet, de nombreux débutants en trading rencontrent certaines difficultés pour se lancer le trading lorsqu’ils n’ont pas un budget suffisant.

Lorsque vous débutez en trading, votre objectif est de réaliser des bénéfices, mais avec un budget de 50 euros, vous n’aurez très certainement pas la patience d’encaisser de petits bénéfices régulièrement, de laisser votre compte de trading se développer et vous prendrez davantage de risque afin d’aller chercher une performance beaucoup plus importante. En débutant en trading avec 100 euros, vous ne pourrez pas atteindre l’indépendance financière, mais vous pourrez découvrir le trading, apprendre et essayer diverses stratégies. Même si vous réalisez une performance de 10 %, psychologiquement, il est plus intéressant de réaliser une performance de 10 % sur une position à 10 000 euros que sur une position à 10 euros.

Bien sûr, en trading, vous ne devez pas utiliser de l’argent que vous ne pouvez pas vous permettre de perdre ! Vous ne devez pas investir l’argent dont vous avez besoin pour payer votre loyer, vous nourrir ou rembourser vos prêts.

Votre capital de départ dépend également de vos propres ressources financières et de vos objectifs de performance. Au début, consacrer un faible capital au trading peut être une bonne idée afin de se confronter au marché en prenant un minimum de risque.

Quelle performance espérer ?

Quand on se lance dans le trading, on se demande quelle performance on peut espérer générer, mais il faut savoir qu’en trading, les performances peuvent varier considérablement en fonction de nombreux facteurs :

  • La stratégie adoptée
  • Le marché sur lequel on opère
  • Son aversion au risque
  • Son expérience

Historiquement, les traders expérimentés dans des marchés comme les actions, les devises, les cryptomonnaies ou encore les matières premières peuvent s’attendre à atteindre des performances importantes et à faire mieux que le marché, mais cela n’est pas donné à tout le monde !

Il est difficile, pour ne pas dire impossible, de vous dire exactement la performance que vous pouvez espérer obtenir en vous lançant dans le trading. Le seul objectif que vous devez avoir une fois que vous maitriserez vos différentes stratégies est de faire mieux que la moyenne annuelle du marché.

Par exemple, la performance moyenne du S&P 500 est proche des 10 % annuel. Si vous faites du trading sur le marché boursier américain et que vous obtenez une performance annuelle moyenne sous les 10 %, cela signifie que vos stratégies de trading ne sont pas suffisamment performantes.

Les traders institutionnels, qui gèrent souvent de gros volumes, peuvent viser des rendements annuels réguliers et supérieurs à la moyenne du marché. En revanche, les traders particuliers peuvent ne pas réussir à générer des performances régulières chaque année et à faire moins bien que le marché.

Chez Techopedia, nous pensons qu’il est très difficile (pour ne pas dire impossible) de faire mieux que le marché plusieurs années de suite. Nous recommandons d’ailleurs à la majorité des investisseurs d’opter pour un simple DCA sur un ETF MSCI World par exemple.

Investir sur un ETF ne demande que quelques minutes tous les mois et permet d’obtenir, sur le long terme, des performances plus importantes que ce qu’on pourrait obtenir en faisant du trading au quotidien.

Quels sont les risques du trading ?

Comme chaque investissement, le trading comporte plusieurs risques qu’il est important de connaitre et de maitriser :

  • Le risque de marché : les mouvements du marché sont influencés par une multitude de facteurs, tels que les événements économiques, politiques, gouvernementaux, les guerres et les crises mondiales. Ces éléments peuvent entraîner une volatilité imprévisible et importante sur le marché.
  • Le risque de levier : l’utilisation de l’effet de levier peut amplifier les gains, mais aussi les pertes. Un trader peut se retrouver à perdre des sommes colossales si le marché n’évolue pas en sa faveur.
  • Le risque émotionnel : le trading peut être stressant émotionnellement parlant. Les décisions prises sous l’influence de l’émotion peuvent entraîner des pertes importantes.
  • Le risque de liquidité : certains actifs ou marchés peuvent manquer de liquidité, rendant alors difficile la clôture de ses positions sans avoir un impact significatif sur les prix.
  • Faire moins bien que le marché : faire du trading au quotidien ne garantit pas de faire mieux que le marché. La grande majorité des traders perdent de l’argent ou font moins bien que les marchés boursiers. Par exemple, si vous obtenez une performance de 7 % avec votre trading sur l’année, mais que le marché est en hausse de 10 %, vous avez en réalité perdu du temps et de l’argent.

Les bases du trading

Comme expliqué précédemment, le trading est une activité complexe, mais si vous prenez le temps d’assimiler les bases, vous mettez toutes les chances de votre côté pour réussir.

Voici quelques éléments fondamentaux que vous devez connaitre avant de vous lancer dans le trading :

Long et short

Les positions “long” et “short” sont des termes du quotidien en trading. Prendre une position “long” signifie acheter un actif dans l’espoir que sa valeur augmentera. À l’inverse, une position “short” implique de vendre un actif que l’on ne possède pas réellement, dans l’attente de voir son prix baisser.

Effet de levier

L’effet de levier est une technique utilisée en trading pour augmenter sa capacité d’investissement. Cela permet de prendre des positions plus importantes que ce que l’on pourrait se permettre de prendre avec son propre capital.

Par exemple, en prenant une position de 1000 € avec un effet de levier 10x, votre position sera en réalité de 10 000 €. Si le marché monte de 10 %, vous gagnez 1000 € (contre 100 € sans effet de levier), mais si le marché baisse de 10 %, vous perdez 1000 € (contre 100 € sans effet de levier).

L’effet de levier est intéressant pour multiplier ses gains, mais peut engendrer des pertes très importantes lorsque le marché est très volatil, à la hausse comme à la baisse. Les traders expérimentés utilisent l’effet de levier de manière stratégique, mais il est déconseillé aux débutants d’avoir recours à l’effet de levier.

Carnet d’ordres

Le carnet d’ordres est un outil essentiel pour les traders, car il fournit des informations détaillées sur les ordres d’achat et de vente sur un marché spécifique. Cet outil affiche en temps réel les ordres d’achat et de vente disponibles sur le marché. Cela permet d’obtenir des indications et de placer des ordres de vente ou d’achat sur des niveaux stratégiques.

carnet d'ordres trading

Journal de trading

Le journal de trading est un outil indispensable en trading, qu’il est important d’utiliser dès les premiers jours. Ce journal regroupe et détaille toutes les transactions que vous avez pu réaliser sur différents marchés. Ainsi que les raisons qui vous ont poussé à acheter ou à vendre l’actif en question.

Sur le long terme, ce document vous permettra d’évaluer vos performances, d’apprendre de vos erreurs et de faire évoluer vos stratégies, si celles-ci s’avèrent ne pas être réellement efficaces.

Dans votre journal de trading, vous devez retrouver :

  • La date et l’heure du passage d’ordre
  • La date et l’heure de la clôture de l’ordre
  • La stratégie utilisée
  • Le prix d’entrée et le prix de sortie
  • L’objectif initial
  • La taille de la position
  • Le ratio risque / rendement
  • Le résultat du trade avec les gains et les pertes
  • Le stop loss et le take profit

Il est important de créer et de tenir à jour ce document dès le premier jour afin qu’il soit efficace et performant tout au long de votre apprentissage.

Se fixer des objectifs réalisables

En tant que débutant, lorsqu’on se lance dans le trading, qui je le rappelle est une activité plutôt difficile, il est important de se fixer des objectifs réalisables et mesurables. Les objectifs que vous vous fixez doivent être atteignables, limités dans le temps et pertinents par rapport à votre niveau, votre expérience et votre aversion au risque.

Plutôt que de se fixer des objectifs irréalistes et de prendre des risques importants pour les atteindre, il est préférable de se concentrer sur l’apprentissage et le perfectionnement de ses stratégies. Plus vos stratégies seront efficaces et plus vous les maitriserez, plus vous serez en mesure d’atteindre vos objectifs. En trading, il est important de ne pas brûler les étapes !

Le trading est une activité qui demande de la discipline et d’avoir des objectifs cohérents avec soi-même. Ne vous attendez pas à attendre des performances de l’ordre de 5 % mensuel dès les premières semaines. Vos objectifs vous aideront à rester sur la bonne voie et à ne pas partir dans tous les sens. Lorsque vous serez en difficulté ou en période de stress, vos objectifs vous aideront à maintenir la tête hors de l’eau. Dans le cas où vous n’arrivez pas à atteindre vos objectifs, vous pouvez analyser vos précédentes transactions afin d’identifier le(s) point(s) bloquant(s) et le(s) corriger.

Comment apprendre le trading et devenir trader ?

Le trading est un domaine à la fois passionnant et complexe et qui attire de plus en plus d’investisseurs. Mais comment s’y prendre pour devenir trader ? C’est ce que nous allons voir !

Les différentes ressources pour l’apprentissage

Pour apprendre le trading dans l’objectif de devenir un trader performant, plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • Les livres : commencer par découvrir le trading par la lecture nous semble être une excellente idée. Il existe de nombreux livres couvrant les différents aspects du trading. Allant des bases jusqu’à des sujets plus complexes. Certains livres comme « L’investisseur intelligent » de Benjamin Graham sont des références dans le milieu.
  • Des articles et webinaires : en faisant quelques recherches sur internet, vous pouvez également consulter des articles sur le trading (et bien plus encore) gratuitement, comme l’article que vous en train de lire actuellement. Les articles représentent une bonne source d’apprentissage et vous aideront à trouver des réponses à vos questions. De plus, certaines plateformes de trading organisent régulièrement des webinaires gratuits auxquels il peut être intéressant de participer pour approfondir ses connaissances.
  • Les forums et les communautés de trading : de plus en plus populaires parmi les traders, les forums et les communautés de trading sont un bon moyen d’apprendre et de partager son expérience après d’autres traders. En trading, il est important, pour ne pas dire indispensable d’apprendre des autres et les forums et les communautés sont un bon moyen pour le faire.

Les comptes de démo en trading

Avant de se lancer en trading avec de l’argent réel, il est important de faire ses premiers pas avec un compte de démo. Un compte de démo permet de faire du trading avec de l’argent virtuel. Cela permet de :

  • Se familiariser avec les plateformes de trading
  • Tester différentes stratégies
  • Comprendre comment les marchés fonctionnent
  • Prendre ses premières décisions sans risque de perdre de l’argent réel

Apprendre le trading demande du temps, de la patience et des heures et des heures de pratiques. Les comptes de démo ne sont pas seulement utilisés par les traders débutants, mais également par les traders les plus expérimentés pour essayer de nouvelles stratégies en conditions réelles, mais sans risque.

Les différentes stratégies de trading

Le trading sur les marchés financiers peut être abordé de différentes manières. Voici une présentation des 4 stratégies les plus populaires :

Day trading

Le day trading à acheter et à vendre un actif financier dans la même journée de trading. Avec cette stratégie, les traders clôturent toutes leurs positions avant la clôture du marché pour éviter les risques liés aux mouvements de prix durant la nuit.

Avec cette stratégie, les traders prennent des positions de seulement quelques minutes ou quelques heures et repèrent des opportunités grâce à l’analyse technique. L’objectif est de réaliser des petites plus-values, en utilisant l’effet de levier et en multipliant les transactions au cours de la journée.

Swing trading

Le swing trading est une approche qui vise à tirer profit des fluctuations (swings) de prix d’un actif en particulier sur plusieurs jours ou semaines. Les positions sont maintenues plus longtemps que pour le day trading et les traders utilisent généralement l’analyse technique et l’analyse fondamentale.

Scalping

Le scalping est une stratégie de trading où le trader cherche à réaliser de petits profits en ouvrant des positions à l’achat ou à la vente de quelques secondes ou minutes au maximum. Les scalpers effectuent un grand nombre de transactions dans une journée. Cette méthode requiert une attention constante et une capacité à prendre des décisions rapides.

Trading de position

Le trading de position est une approche à long terme où les positions sont maintenues pendant plusieurs semaines, mois ou mêmes années. Les traders de position se concentrent sur les tendances à long terme plutôt que sur les fluctuations à court terme. Cette stratégie repose fortement sur l’analyse fondamentale. Avec cette stratégie, il faut être patient et être capable de tenir des positions sur le long terme.

Ces stratégies sont les plus utilisées en trading, mais il est important de comprendre que malgré une stratégie efficace, il est difficile de faire mieux que le trading automatisé que certaines banques ou fonds d’investissement peuvent avoir développé. En tant que trader particulier, en réalité, lorsque nous obtenons une information ou nous réussissons à repérer une tendance sur un graphique, il est déjà trop tard et cette information est déjà pricée !

Cela signifie que les professionnels et les marchés ont déjà anticipé l’arrivée de ces informations et qu’en tant qu’investisseur particulier, nous arrivons trop tard. Nous vous déconseillons donc d’opter pour l’une de ces stratégies, mais plutôt d’opter pour une stratégie passive avec des ETF. 

L’analyse technique et l’analyse fondamentale en trading

Le trading efficace repose sur la capacité à prévoir les mouvements futurs des prix des actifs. Deux approches principales sont utilisées pour ce faire :

  • L’analyse technique
  • L’analyse fondamentale

Chacune de ces stratégies offre des perspectives différentes de l’autre et requiert une méthodologie différente.

L’analyse technique

L’analyse technique se concentre sur l’étude des mouvements de prix passés pour prévoir l’évolution future des prix des actifs. Elle s’appuie sur des graphiques ainsi que sur des indicateurs mathématiques.

Voici quelques exemples d’indicateurs utilisés en analyse technique :

  • Moyennes Mobiles : utilisées pour identifier la tendance du marché.
  • RSI (Relative Strength Index) : aide à identifier les zones de surachat ou de survente.
  • MACD (Moving Average Convergence Divergence) : fournit des indications sur la direction et la force d’une tendance.
  • Bandes de Bollinger : mesurent la volatilité du marché et fournissent des niveaux de surachat et de survente.

outils trading

L’analyse fondamentale

L’analyse fondamentale, quant à elle, s’intéresse aux facteurs économiques, financiers et autres qui peuvent affecter la valeur intrinsèque d’un actif. Elle est souvent utilisée pour évaluer les actions, les obligations ou encore les devises.

En analyse fondamentale, les éléments clés sont les bilans financiers, les indicateurs économiques et les différents événements géopolitiques.

Faut-il choisir l’analyse technique ou l’analyse fondamentale ?

La question de savoir s’il faut choisir entre l’analyse technique et l’analyse fondamentale dépend de plusieurs facteurs, notamment de votre style de trading, de votre horizon d’investissement et de vos préférences personnelles.

  • Day traders et scalpers : ces deux catégories de traders tendent à privilégier l’analyse technique en raison de sa capacité à fournir des indications sur le court terme.
  • Trader à long terme : cette catégorie de trader préfère privilégie généralement l’analyse fondamentale pour identifier des entreprises sous-évaluées par exemple.
  • Approche combinée : de nombreux traders expérimentés utilisent l’analyse fondamentale pour trouver des actifs qualitatifs et l’analyse technique pour trouver les meilleurs points d’entrée et de sortie à court terme.

Sur quelles plateformes faire du trading ?

Le trading s’est fortement développé ces dernières années et aujourd’hui, de nombreuses plateformes permettent de faire du trading sur différentes classes d’actifs.

Plateformes pour la bourse

Pour faire du trading sur des indices, des actions ou encore des ETF, vous pouvez vous diriger vers des plateformes comme eToro, XTB ou encore Admiral Markets. Ces 3 plateformes sont populaires et permettent de faire du trading sur une large variété de classes d’actifs.

La diversité avec peu de frais

Soyez à l'avant-garde du trading avec XTB : Technologie innovante, Expertise globale, Service de confiance

  • XTB propose plus de 2100 instruments financiers pour une diversification optimale de votre portefeuille
  • Des spreads dès 0.1 pip sur le Forex garantissent une trading rentable chez XTB
  • xStation de XTB offre une exécution rapide et des outils d'analyse avancés
  • Offre extensive de matériel éducatif et analyses régulières pour les traders de tous niveaux

Plateformes pour les cryptomonnaies

Des plateformes comme Binance qui est le leader du marché ou encore eToro et OKX permettent de faire du trading sur des cryptomonnaies.

La Plus Grande Diversité de Cryptos

Tradez plus de 10 000 cryptos avec OKX : La Plateforme avec TOUTES les cryptos

  • Plus de 14 000 cryptomonnaies disponibles
  • OKX top 5 en termes de volumes
  • Moins de 0,01% des actifs en ligne pour minimiser les risques de hacks et de vols de la plateforme
  • + de 20 millions d'utilisateurs
  • Une satisfaction client supérieur à 90%

Plateformes pour le forex

Pour faire du trading sur le forex, vous pouvez vous diriger vers eToro ou encore Avatrade.

Une bonne plateforme 360

Nous recommandons AvaTrade : La Clé d'un Trading Intelligent et Accessible

  • Recommandé pour sa robuste sécurité, AvaTrade protège des milliers de traders à travers le monde
  • Avec plus de 250 instruments financiers, AvaTrade offre un choix étendu pour diversifier vos investissements
  • Certifié par de nombreux régulateurs, en Europe comme dans le reste de monde

Plateformes pour les matières premières

Avatrade et eToro vous permettront de faire du trading sur des matières premières comme le pétrole, le cuivre ou le gaz naturel.

Une bonne plateforme 360

Nous recommandons AvaTrade : La Clé d'un Trading Intelligent et Accessible

  • Recommandé pour sa robuste sécurité, AvaTrade protège des milliers de traders à travers le monde
  • Avec plus de 250 instruments financiers, AvaTrade offre un choix étendu pour diversifier vos investissements
  • Certifié par de nombreux régulateurs, en Europe comme dans le reste de monde

Comment choisir une plateforme de trading ?

Pour choisir la plateforme de trading qui nous conviendra le mieux sur le long terme, il est important d’analyser différents éléments :

  • La fiabilité et la régulation : assurez-vous que la plateforme est fiable depuis plusieurs années et réglementée par une autorité financière reconnue, en France ou ailleurs.
  • Les frais : les frais élevés peuvent fortement impacter vos bénéfices, surtout si vous tradez fréquemment. Alors, il est important d’analyser les frais de trading et les commissions.
  • L’interface de trading : l’interface de trading doit être intuitive et agréable à utiliser. Vous devez réussir à trouver les fonctionnalités dont vous avez besoin pour faire du trading et à les paramétrer comme bon vous semble facilement. Si une interface de trading ne vous semble pas claire et organisée, c’est qu’ elle n’est peut-être pas faite pour vous.
  • Les actifs disponibles : assurez-vous que la plateforme propose les instruments financiers qui vous intéressent (actions, forex, cryptomonnaies…) et vous laisse accéder aux marchés que vous souhaitez trader.
  • Le service client : un service client fiable et réactif est indispensable pour toute question ou en cas de problème.
  • Les avis : avant de vous inscrire sur une plateforme, prenez quelques minutes pour lire les avis des utilisateurs afin d’avoir une idée du niveau de satisfaction des clients.

Psychologie et trading

Le trading sur les marchés financiers n’est pas seulement une question de stratégies et d’analyses techniques ou fondamentales.

La psychologie joue également un rôle très important !

La capacité à gérer ses émotions et à maintenir une bonne discipline joue un rôle important en trading.

L’importance de la psychologie en trading

Les émotions comme la peur, la cupidité, l’espoir et le regret peuvent avoir un impact significatif sur nos prises de décision en trading. Lorsqu’on se lance dans le trading, il faut apprendre à se connaitre et à maîtriser ses émotions.

La peur peut nous pousser à clôturer prématurément nos positions ou à prendre de mauvaises décisions sous la panique. La cupidité, qui se résume par un désir d’argent, peut nous inciter à prendre des risques beaucoup trop importants et à faire des erreurs qui peuvent nous coûter très cher. L’esprit de revanche peut nous pousser à vouloir nous rattraper après avoir perdu une certaine somme d’argent. Dans la grande majorité des cas, les traders qui essaient de “se refaire” perdent davantage d’argent.

Comment gérer ses émotions en trading ?

Gérer ses émotions s’apprend tout au long de son apprentissage en trading. Voici nos meilleurs conseils pour apprendre à gérer vos émotions en trading :

  • Élaborer un plan et une stratégie : avoir un plan et une stratégie bien définie aide à limiter les risques de prendre de mauvaises décisions.
  • Être discipliné : suivre rigoureusement son plan de trading et résister à la tentation de dévier de sa stratégie est important. Même si votre trade ne se déroule pas comme prévu, il faut l’accepter et apprendre de ses erreurs.
  • Avoir une gestion des risques efficace : ne risquez qu’un faible pourcentage de votre capital sur un seul trade. Cela vous permettra d’atténuer vos pertes et de ne pas être impacté émotionnellement parlant.
  • Apprendre en continu : le trading est un processus d’apprentissage en continu. Accepter de perdre est un passage obligatoire. Si vous n’acceptez pas de perdre, vous ne serez pas en mesure de faire du trading efficacement.
  • Avoir un équilibre de vie : s’assurer d’avoir un équilibre sain entre le trading et les autres aspects de la vie est indispensable pour éviter l’obsession ou le burnout.

L’impact des frais en trading

Lorsque l’on pratique le trading, il est faut comprendre l’impact des frais sur sa rentabilité. Plus vous êtes actif en trading, plus vous pouvez être amené à payer des frais importants.

Les différents types de frais en trading

Il existe plusieurs types de frais en trading, chacun pouvant affecter fortement votre rentabilité :

  • Les frais de courtage : ce sont des frais prélevés par les courtiers pour chaque transaction. Ils peuvent être fixes ou basés sur le volume de la transaction.
  • Les spreads : le spread correspond à la différence entre le prix d’achat le plus élevé et le prix de vente le plus bas d’un actif en particulier à un moment donné. Plus le spread est élevé, plus il peut impacter votre rentabilité.
  • Les frais de tenus de position : ces frais sont appliqués pour maintenir une position ouverte d’un jour sur l’autre.
  • Les frais de non-activité : certains courtiers facturent des frais si un compte de trading reste inactif pendant une certaine période.
  • Les frais de retrait : des frais peuvent être prélevés lorsque vous retirez des fonds de votre compte de trading.

Le trading et la fiscalité

La fiscalité est un autre aspect important en trading. Les gains réalisés en trading sont soumis à l’impôt et les règles peuvent varier selon votre pays de résidence et les classes d’actifs sur lesquelles vous faites du trading.

En France, c’est la flat tax qui s’applique et qui correspond à :

  • Impôt sur le revenu (12,8 %)
  • Prélèvements sociaux (17,2%)

En fonction de votre taux marginal d’imposition, vous pouvez potentiellement opter pour l’imposition au barème progressif.

Trading ou investissement ?

Faire du trading ou de l’investissement ? Cela dépend de vos envies, de vos objectifs et du temps que vous souhaitez passer au quotidien à suivre l’évolution des marchés financiers.

Le trading implique généralement d’être disponible au quotidien et de suivre le marché très régulièrement. Avec le trading, vous pouvez être amené à battre le marché et à générer des performances importantes, mais cela demande de l’expérience et une certaine maîtrise, qui s’acquière avec le temps.

L’investissement est plus orienté sur le long terme et sur la gestion passive de ses investissements. Cette approche consiste à investir sur des actifs de qualité et performant sur le long terme. Avec cette approche, vous ne ferez pas mieux que le marché, mais vous passerez très peu de temps à suivre l’évolution des marchés financiers au quotidien.

Si vous ne pouvez pas vous permettre de consacrer du temps à apprendre le trading et à expérimenter diverses stratégies, nous vous recommandons de privilégier l’investissement à long terme. Cependant, si vous êtes prêt à passer du temps à apprendre et à suivre l’évolution des marchés au quotidien, vous pouvez tenter votre chance et vous lancer dans le trading.

Nos meilleurs conseils pour se lancer dans le trading

Se lancer dans le trading peut être à la fois excitant et intimidant. Pour les débutants, il est essentiel de prendre les bonnes décisions dès le départ afin d’éviter de se brûler les ailes.

Voici nos meilleurs conseils pour bien démarrer en trading :

Prendre le temps de se former

Comme expliqué au début de cet article, la phase de formation est la première étape pour se lancer dans le trading. Cette activité nécessite une compréhension des marchés, d’élaborer des stratégies et d’être capable de gérer ses émotions.

Apprenez comment fonctionnent le forex, la bourse et les cryptomonnaies et à maitriser les bases du trading sur un compte de démo avant d’investir vos premiers euros.

Ne pas investir tout son capital d’un seul coup

Ne risquez pas tout votre capital sur une seule transaction ou un seul type d’actif. Commencez petit et augmentez progressivement votre investissement au fur et à mesure que vous acquérez de l’expérience.

La diversification de ses investissements est indispensable pour avoir un portefeuille performant sur le long terme.

Développer une stratégie et l’essayer

Prenez le temps d’élaborer une stratégie de trading qui convient à votre style, à vos objectifs et à votre tolérance au risque. Testez-la et affinez-la au fil du temps.

Comme expliqué précédemment, nous ne pouvons que vous conseiller de tenir un journal de trading à jour afin de suivre vos performances et d’évaluer vos différentes stratégies.

Soyez prêt à faire évoluer vos stratégies si elles ne sont pas efficaces ou si les conditions de marchés changent.

Utiliser un compte de démo pour commencer

Avant de risquer de l’argent réel, faites du trading sur un compte démo. Cela vous permettra de vous familiariser avec la plateforme de trading, de tester vos stratégies sans risque financier et de faire vos premières erreurs.

L’importance de la gestion des risques

La gestion des risques est cruciale pour survivre et réussir en tant que trader. Cela implique de limiter les pertes potentielles sur chaque trade.

Utilisez des ordres stop-loss pour limiter les pertes potentielles et visez un ratio risque / performance cohérent.

Attention aux frais

Soyez conscient des différents frais associés au trading et de leur impact sur vos rendements. Informez-vous sur les frais et choisissez une stratégie qui minimise l’impact des frais sur vos performances, surtout si vous faites du trading fréquemment.

Alexandre PLUNIAN

Début de carrière et formation Alexandre Plunian, un professionnel polyvalent et passionné par l'économie, a commencé son parcours dans le domaine de la maintenance industrielle. Après l'obtention de son Baccalauréat Professionnel en Maintenance des Equipements Industriels au Lycée Emile Zola à Hennebont, il a poursuivi ses études au CFAI de Lorient. Là, il a obtenu un BTS en Maintenance des Systèmes Option A Systèmes de Production. Ses stages et expériences, chez des entreprises comme Cite Marine S.A.S et SIBJET TECHNOLOGIES, ont été cruciaux pour développer ses compétences techniques, notamment en électrique, mécanique et automatisme. Évolution vers la finance et l'investissement…